Publié dans B2, C1/C2, Compréhension écrite, Expression écrite, Expression orale

Un horrible portrait

Faire le portrait d’une personne en expression écrite, la barbe… Faites appel à l’esprit négatif de vos étudiants en leur proposant de s’inspirer d’un extrait d’Attentat, d’Amélie Nothomb, afin d’écrire le portrait le plus dégoutant possible.

Dans cette activité, l’extrait littéraire sert avant tout de point de départ à l’expression écrite. Malgré tout, le passage du portrait est assez grotesque : il faut quand même bien en préparer la lecture ! J’ai donc préparé cette fiche qui va d’abord servir à réviser et découvrir le vocabulaire, puis à soutenir la production écrite. Je vous explique tout le déroulement :

  1. Avant la lecture, laissez les étudiants observer le vocabulaire sur la page. Ils peuvent faire des recherches dans le dictionnaire s’ils le souhaitent, et éventuellement commencer à chercher quelles parties du visage correspondent à quels adjectifs, verbes ou comparaisons. Pour le moment, ils laissent les cases vides tranquilles.
  2. A priori, vous avez déjà bien éclairci le vocabulaire, et la lecture doit être assez rapide : comme je vous le disais, on va plutôt se servir de l’extrait comme d’un exemple pour la production à venir.
  3. Après la lecture, les étudiants peuvent commencer à remplir les cases vides avec des mots du champs lexical ou de la nature indiquée en tête de tableau. Ils ont peut-être noté plus tôt des synonymes des mots inconnus : c’est super ! Sinon, il n’est pas nécessaire de partir à la chasse au mots les plus grotesques. Pour les comparaisons, cherchez les choses les plus ridicules auxquelles vous puissiez penser.
  4. Il est temps de commencer à écrire notre portrait ! On va piquer au hasard des mots des différentes catégories (avec un dé, ou en ayant découpé les petits papiers) et construire quelques phrases de départ. L’objectif est de, petit à petit, créer un portrait horrifique.

Le portrait est associé dans le livre à une réflexion sur la beauté – si vous souhaitez prolonger la discussion, vous pouvez donc distribuer ces extraits supplémentaires (dans le livre, le portrait est inséré entre les deux extraits de cette deuxième fiche). Il faudra si besoin expliquer qui est Quasimodo. Le deuxième extrait se compète bien avec la série des couples mal assortis de Cranach l’Ancien (voir la bannière du post).

Et pour finir de délier les langues, j’ai compilé cette liste de citations sur la beauté et la laideur que vous pourrez faire passer et discuter en petits groupes. Et si vous voulez compléter cette activité de description physique par une présentation générale, je vous propose cette compréhension écrite d’un extrait de Nymphéas noirs de Michel Bussi, dès le niveau B1.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s