Publié dans B1, B2, C1/C2, Expression écrite, Expression orale

Siffler sur la colline…

Zaï zaï zaï zaï ! C’est le nom d’une bande dessinée de Fabcaro, à partir de laquelle cette activité permet de revoir la gestuelle et les expression associées au débat et d’aborder le thème des débats politiques en France.

Comme souvent, j’ai trouvé la bande dessinée en question sur le blog « La bédéthèque » de Télérama : la planche étudiée est la deuxième sur cette page. Pendant l’activité, on en utilisera une version muette qui est présente sur la fiche avec le reste des exercices. Attention : cette activité est destinée uniquement à découvrir la signification de certains gestes utilisés pendant un débat, pas à apprendre à argumenter (même si on pourra réutiliser cette compétence) !

En ouverture, je vous propose de visionner ce fameux extrait du débat présidentiel de 1974 entre Giscard d’Estaing et Mitterrand, qui permettra plus tard de comprendre la référence dans la phrase de la bande dessinée « Vous n’avez pas le monopole de tous les doigts des deux mains collés ». Voyez avec vos étudiants de quel type de débat il s’agit, qui intervient, qui semble d’après la gestuelle « gagner » l’extrait, si on fait le même genre de débats dans leur pays…

L’activité peut commencer ! D’abord, il faut savoir décrire quelques gestes : laissez les étudiants retrouver quelle définition correspond a quelle image, et sans lire la consigne suivante, demandez-leur de s’imaginer ce que les personnages peuvent être en train de dire. Certaines descriptions sont un peu bizarrement formulées, mais j’ai voulu reprendre le plus possible le texte d’origine.

Dans l’exercice suivant, on cherche la signification des gestes. La correction est la suivante :

  1. écouter les propos des autres
  2. énoncer un fait
  3. donner du poids a son propos
  4. exprimer son opposition

Mais tout le monde ne sera peut-être pas d’accord. Dans le pays d’origine de vos étudiants, quels gestes correspondraient à quels actes de paroles ?

Les étudiants doivent maintenant compléter la bande dessinée muette avec les phrases de leur choix. Cette partie de l’activité suppose que vous avez déjà abordé en classe plusieurs phrases de gestions du débat. Si ce n’est pas le cas, cet article de Insuf-fle propose une bonne liste de phrases utiles pour l’oral du DELF B2 et réutilisables pour cette activité. Si vous n’avez pas d’idées de sujets pour remplir les cases, et pour rester dans le thème de la politique, vous pouvez utiliser ces thèmes de « speed-debating » sur le blog de Français Langue Étonnante.

C’est le moment de révéler la bande dessinée complète ! Elle risque de provoquer les surprises. Pour en clarifier un peu le sens, vous pouvez partager cette citation de Fabcaro qui explique comment il a écrit cette scène dans l’article de Télérama : « Les commentateurs professionnels me font rigoler… Je trouve fou que cela puisse devenir une profession à part entière ! J’ai voulu ici pointer leur posture égocentrique, leur façon de brasser du vide. J’ai poussé la situation le plus loin possible. Ici, ils commentent eux-mêmes leurs positions, dans un réel duel d’egos. » La situation est-elle la même chez vos étudiants ?

En éventuel prolongement, pourquoi pas cet article d’Europe 1 qui recense les répliques marquantes des débats présidentiels français, avec des extraits vidéos. Publié le 3 mai 2017, il ne donne pas d’exemple tiré du débat des dernières élections, et attention : les vidéos commencent toutes seules…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s